Page mise à jour le 27/04/2014

Liste des Papes
liste critique et caustique


d.n.i. = date de naissance inconnue - d.d.i. = date de décès inconnue - (si la date de décès n'est pas indiquée c'est qu'elle correspond à la fin de règne) - En cas de doubles parenthèses, les premières indiquent les dates de vie, les secondes les dates de règne.


Click pour agrandir

Les treize premiers évêques de Rome

Le terme de Pape n'apparaîtra qu'en 306 : le début de cette liste est apocryphe, (attribué à Saint Irénée au IIe siècle, mais en fait rédigée par Eusèbe de Césarée, dit Eusèbe le menteur au IVe siècle) aucun historien sérieux n'a jamais pu prouver l'existence de ces personnages - y compris celle de Saint Pierre

Plein d'autres

en sachant qu'il y peut aussi y avoir dans cette partie de la liste des personnages non validés historiquement...

Apparition du titre de Pape

  • Marcel 1er : (308-309) Marcellin et Marcel 1er pourraient être la même personne... on est sûr de rien. Martyr ? (ou exilé... ou réduit en esclavage dans les écuries de l'empereur Maxence ?)
  • Eusèbe : (d'avril à août 309 ou 310 - Calabrais, exilé)
  • Miltiade (ou Melchiade) : (311-314) Originaire d'Afrique du Nord. S'installe au palais de Latran en 312, demeure offerte par l'empereur Constantin.

Conversion de l'empereur Constantin - l'église devient "officielle" et obligatoire

l'an 312 peut être considéré comme la date de la fondation de la religion catholique en tant qu'institution officielle et obligatoire. A cette date l'empereur Constantin prend le pouvoir, se convertit et confie à son secrétaire Eusèbe de Césarée le soin de codifier les structures de l'église et de figer le dogme.

  • Sylvestre 1er : (314-335) : En 321, l'empereur Constantin décrète que le dimanche devient le jour de repos officiel du monde romain. En 325, Concile de Nicée convoqué par l'empereur Constantin : après une ordination, un prêtre ne peut plus se marier. Le Credo de Nicée est proclamé. Fixe le calcul de la date de Pâques et proclame la consubstantialité du Père et fils (voir en bas) Ce pape mourut le 31 décembre 335, canonisé par la suite, ce jour devint donc la Saint-Sylvestre. C'est sous l'impulsion de ce pape que commencèrent les travaux de la première Basilique St Pierre, au dessus du tombeau présumé de Saint-Pierre.
  • Marc : (de janvier à octobre 336)
  • Jules 1er : (337-352)
  • Libère : (352-366) - 352, Concile de Laodicée : les femmes ne doivent pas être ordonnées. Etonnant ! Cela laisse supposer qu’avant cette période, il y avait des ordinations de femmes. En 354 le pape choisit le 25 décembre (date du solstice d'hiver et à la place d'autres dates envisagées : 6 janvier, 28 mars, 19 avril, 29 mai) comme étant la date de naissance du Christ.
  • Félix II : (353-365) antipape - désigné à la place du pape Libère un moment exilé, au retour de celui ci il s'enfuit en Campanie pour y mourir.
  • Damase 1er : (366-383) fils de St Laurent (prêtre)
    • en 367, l'évêque Athanase d'Alexandrie dresse la liste des titres destinés à former le Nouveau Testament parmi les 70 (environ) évangiles existants !
    • 381 : Concile de Constantinople qui proclame la consubstantialité du Père et du fils avec le Saint-Esprit (voir en bas)

Edit de 380 : l'église devient seule religion "officielle"

Damase 1er pousse l'empereur Théodose à promulguer cet édit qui fait du christianisme la seule religion officielle de l'empire

  • Ursinus : (366-367) antipape - antipape contre Damase. Meurt en exil en 384
  • Siricius (Sirice) : (384-399) abandonne sa femme pour devenir Pape ! Il décrète que les prêtres ne peuvent plus dormir avec leur femme.
  • Anastase 1er : (399-401) Père du suivant. Censura les ouvrages qui ne correspondaient pas à la doctrine chrétienne officielle, inaugurant la censure papale. En référence à ce Saint homme, la censure est souvent surnommée Anastasie. Interdit de nommer prêtre quiconque posséderait une infirmité (borgnes, boiteux, bossus, bègues (règle connue sous le nom de règle des B).
  • Innocent 1er : (401-417) Fils du précédent
    • en 405, St Augustin écrit : " Rien n'est plus puissant pour tirer l'esprit d'un homme vers le bas que les caresses d'une femme". Parlait-il à partir de sa propre expérience ?
  • Zosime : (417-418)
  • Eulalius : (418-419) antipape, remplacé par Boniface 1er
  • Boniface 1er : (418-422) Fils de prêtre
  • Célestin 1er : (422-432). En 431 se tient le Concile d'Ephèse qui définit le dogme de l'incarnation et proclamera officiellement que la Vierge Marie est la mère de Dieu (le fils).
  • Sixte III : (432-440)
  • Léon 1er : (440-461) : En 447, demande carrément l'exécution de tous les ennemis de l'église. Ce qui ne l'empêche pas de négocier avec les barbares. (Il obtiendra contre rançon qu'Attila ne ravage pas Rome en 452, et que Genséric (roi des Vandales) se contente de piller la ville sans violenter la population en 455). En 451 Concile de Chalcédoine qui proclame que Jésus est à la fois humain et divin, "vrai dieu et vrai homme et fils de Marie" : Comme ça n'est toujours pas clair, on appellera ça plus tard "le mystère de la sainte Trinité" ! Les détails de la passion y compris la forme de la croix sont désormais fixés dans le dogme. Ayant selon la légende donné sa bague à baiser à une femme d'une grande beauté, il en éprouva une telle "émotion" qu'il s'en punit en se coupant la main. C'est depuis, afin d'éviter d'avoir des papes manchots, qu'on leur baise les pieds....
  • Hilaire : (461-468) : Déclare que trois catégories d'hommes ne peuvent être ordonnées prêtres : Ceux qui ont été marié deux fois, ceux qui ont épousé une veuve... et ceux qui sont amputés d'un membre (!)
  • Simplicius (Simplice) : (468-483)
  • Félix III : (483-492) marié 2 enfants, fils de prêtre
  • Gélase 1er : (492-496) : Pape "africain" (berbère), affirme que son autorité est supérieure à celle de l'empereur.
  • Anastase II : (496-498) fils de prêtre
  • Symmachus (Symmaque) : (498-514)
  • Laurent : (498-505) antipape
  • Hormisdas : (514-523) marié, 1 fils qui deviendra le pape Silvère
  • Jean 1er : (523-526) : emprisonné par l'empereur Théodoric (le pape avait échoué dans une tentative de médiation entre les Wisigoths et Byzance)
  • Félix IV : (526-530)
  • Boniface II : (530-532)
  • Dioscure (ou Dioscore) : (530) antipape
  • Jean II : (533-535) premier pape à changer de nom en accédant à la fonction (Il s'appela dans un premier temps Mercure mais pensa qu'un pape ne devait pas porter le même nom qu'un dieu romain)
  • Agapet 1er : (535-536) fils du prêtre Gordiaous.
  • Silvère : (536-537) (†538) marié, fils du pape Hormisdas. Viré par l'impératrice Théodora qui le fait exiler sur l’île déserte de Palmarola où il mourra de faim 7 mois plus tard.
  • Vigile : (537-555) Désigné comme successeur par Boniface II, il sera écarté à la mort d'Agapet par Silvère. Nommé pape après l'éviction de ce dernier grâce à l'influence de l'impératrice Théodora dont il fut l'amant. Se brouille avec l'empereur Justinien pour des raisons théologiques et reste 10 ans prisonnier de à Constantinople. Enfin libéré et autorisé à regagner Rome il décédera en route.
  • Pélage 1er : (556-561)
  • Jean III : (561-574) : 567, second Concile de Tours : tout ecclésiastique trouvé dans son lit avec sa femme sera excommunié pendant un an et réduit à l'état laïc.
  • Benoît 1er : (575-579)
  • Pélage (Pelagius) II : (579-590) : avait pour politique de ne pas importuner les prêtres mariés tant qu'ils ne mettaient pas la main sur les biens de l'Eglise en faveur des épouses ou des enfants. Mourut de la peste.
  • Grégoire 1er : (590-604) Elu contre son gré, ce qui ne l'empêcha pas d'être l'inventeur de la première croisade et de promulguer l'interdiction aux fidèles de s'intéresser à la culture gréco-romaine y compris les langues, la science, la philosophie et la mythologie. Décréta que tout désir sexuel est péché en lui-même (cela semblerait signifier que le désir sexuel est intrinsèquement mauvais ?) Fit établir une échelle pour les "péchés de la chair" (Entre autres, le coït interrompu était prohibé.)
  • Sabinian (Sabinien) : (604-606) - Célèbre pour avoir rendu obligatoire l’usage des cloches pour appeler les fidèles à la messe --1400 ans qu'on nous casse les oreilles ! - Provoqua la colère de la population romaine pendant la famine de 605 en vendant le stock de blé dont il disposait au lieu de le distribuer.
  • Boniface III : (fev-nov 607)
  • Boniface IV : (608-615)
  • Adeodat 1er (ou Dieudonné) : (615-618)
  • vacance du poste pendant une année
  • Boniface V : (619-625)

622 : Date retenue comme étant celle de la création de l'Islam

754 : Création officielle des Etats Pontificaux

Période dite de Pornocratie

durant cette période, les papes vont être constamment sous "influences féminines"

  • Serge III : (904-911) Ce pape après avoir fait tuer ses deux prédécesseurs laissera le comte Théophylacte de Tusculum devenir le chef de l'aristocratie romaine et prendre le contrôle de la papauté romaine, assisté de sa femme Théodora, et de ses filles : Théodora la jeune et Marozia (duchesse de Toscane) qui deviendra la maîtresse du pape. Ils eurent un fils ensemble qui deviendra le pape Jean XI
  • Anastase III : (911-913)
  • Lando (ou Landon) : (913-914) élu grâce au comte Théophylacte et amant de Théodora. Régna 6 mois et 10 jours, mais c'est à peu près tout ce qu'on sait sur lui...
  • Jean X : (914-928) : arrêté et assassiné (étouffé sous un coussin) dans sa prison sur l'ordre de dame Marozia, (il était pourtant l'amant de sa mère)
  • Léon VI : (mai-dec 928) : 7 mois de règne fantoche. Mort de vieillesse (rare !) C'est en fait Marozia qui gouverne
  • Étienne VII : (929-931) : Fantoche, c'est en fait toujours Marozia qui gouverne. Serait mort de vieillesse sans qu'on en ait la certitude


    Marozia
     

  • Jean XI : (931-935) Fils du pape Serge III et de Marozia, élu à 20 ans, "gouvernera" sous l'influence de sa mère, puis une fois cette dernière jetée en prison, sous celle de son demi-frère Albéric II.
  • Léon VII : (936-939) nommé et contrôlé par Albéric II
  • Étienne VIII (ou IX) : (939-942) nommé et contrôlé par Albéric II, il lui prend l'envie de se débarrasser de cet encombrant protecteur. Ce fut un échec, Etienne IX eut le nez coupé et mourra de ses blessures.
  • Marin II : (ou Martin III) (942-946) troisième pape nommé et contrôlé par Albéric II
  • Agapet II (ou Agapit): (946-955) quatrième pape nommé et contrôlé par Albéric II, lequel Albéric mourant fait jurer Agapet de choisir comme successeur son propre fils Octavien !
  • Jean XII : (955-963) Octavien, comte de Tusculum, change de nom pour ne pas porter le prénom d'un empereur païen, fils incestueux d'Albéric II et de Marozia, pape à 18 ans (ou 17 ou 16 selon certaines sources), bisexuel il fit du Latran une "sorte de lupanar". Déposé en 963 par OTHON, celui-là même qu'il avait sacré empereur deux ans plus tôt, il est remplacé par Léon VIII, mais les romains n'appréciant pas ce dernier le font déposer et rappelle Jean XII qui mourra en 964 à 27 ans battu à mort par un mari jaloux !

fin de la période dite de pornocratie
ça ne rigole plus

  • Léon VIII : (963-964) antipape nommé par l'empereur Othon, déposé en 965
  • Benoît V : (mai-juin 964)
  • Jean XIII : (965-972) exilé pendant un mois, il finit par revenir à Rome
  • Benoît VI : (973-974) au bout de 17 mois de pontificat, il est interné et étranglé à Rome au Château St Ange
  • Boniface VII : (974 puis 984-985) antipape. Prend la place de Benoît VI qu'il fit étrangler avant de s'enfuir à Constantinople avec le trésor du Vatican. A son retour il fait enfermer et sans doute assassiner Jean XIV. Tué à coup de lances suite à une insurrection, son cadavre dénudé est ensuite traîné dans les rues de Rome
  • Benoît VII : (974-983) déposé en 975, puis siège à nouveau en 976
  • Jean XIV : (983-984) De son vrai nom Pierre Campanora, modifie son prénom à cause de la superstition lié à celui qui porterait le nom de Pierre II. Cela lui porta chance : il fut emprisonné puis étranglé sur ordre de l'antipape Boniface VII
  • Jean XV : (985-996) fils du prêtre Léon
  • Grégoire V : né en 973 (996-999) Nommé pape par son cousin l'empereur Othon III. De son vrai nom, Bruno de Carinthie et premier pape germanique (à 23 ans), il préféra changer de prénom. Meurt empoisonné (ou de la malaria, ça dépend des historiens)
  • Jean XVI : (996-998) antipape (contre Grégoire V) on lui arracha les yeux et la langue et on lui coupa le nez et les oreilles... il survécut parait-il à tout cela (?) jusqu'en 1013 dans une abbaye.,
  • Sylvestre II : (999-1003) De son vrai nom, Gerbert d'Aurillac, ce fut le premier pape français. Il fut déclaré rétroactivement le "pape de l'an 1000", il a sa statue à Aurillac
    • Ce moine était un érudit, il s'intéressait à tout, et quand on dit à tout c'est à tout (géographie, astronomie, mathématiques, médecine) qui étaient des sciences peu pratiquées en Occident à cette époque. C'est à cause de son érudition qu'il sera accusé d'activités sulfureuses ou de diablerie (un moine savant à Cluny, ça faisait fouillis) Mais il tisse aussi des relations (le pape Jean XIII, l'empereur Othon 1er et Hugues Capet, rien que ça !) C'est ce dernier qui le fera nommer évêque. Peu passionné par la charge Gerbert se met à bricoler des orgues, des engins hydrauliques, des globes célestes et des automates. Les romains qui détestaient ce pape français rebondirent sur sa réputation de "faiseur de diablerie" et tentèrent de ternir sa réputation en le faisant passer pour alchimiste, voir sorcier, en prétendant qu'ivre de savoir il aurait vendu son âme au diable en Espagne et que la preuve de sa diablerie serait dans les 3 R de ses archevêchés successifs (Reims, Ravenne et Rome)


    un peu timbré (par la poste française) :

  • Jean XVII : (juin-dec 1003)
  • Jean XVIII : (1003-1009)
  • Serge IV : (1009-1012)
  • Benoît VIII : (1012-1024) entra dans l'histoire comme le pape qui interdit le duel aux ecclésiastiques. Signa des ordonnances contre le célibat des prêtres.
  • Grégoire VI : (1012) antipape
  • Jean XIX : (1024-1033) Frère de Benoît VIII
  • Benoît IX : (1032-1044, avr-mai 1045, 1047-1048), pape à 12, 15 ou 16 ans (ça dépend des biographes) ! Récupéra le siège papal deux fois, abdiqua trois fois (dont la seconde fois (1045) pour se marier après avoir "vendu" le Saint-Siège à son parrain Gregoire VI. Manque de chance sa promise changea d'avis) Organisait des "orgies homosexuelles" dans ses palais


     

  • Sylvestre III : (janv-mars 1045) antipape destitué après 50 jours de pontificat
  • Grégoire VI : (1045-1046) Achète son titre de pape en payant Benoit IX, son filleul, l'empereur d'Occident Henri III apprenant la manœuvre le fait déposer et l'exile.
  • Clément II : (1046-1047) empoisonné (peut-être par Benoît IX qui reprend sa place jusqu'en 1048)
  • Damase II : (juill-août 1048) ne régna que 23 jours, mourut de la malaria.
  • Léon IX : (1049-1054) Vers 1051, Pierre Damien compose "Le Livre de Gomorrhe" où il décrit de façon détaillée les différentes variétés de rapports homosexuels. Il accuse certains prêtres d'être homosexuels et de se confesser entre eux pour éviter d'être repérés et bénéficier ainsi de pénitences plus légères. Le pape Léon IX refuse toutefois d'accéder à sa demande, à savoir les exclure de l'Eglise... quant au dénommé Pierre Damien il fut ensuite béatifié...
    • dans la lettre "Ad splendidum nitentis", adressée par Léon IX à Pierre Damien en 1054, il évoque la réprobation encourue par "ceux qui font jaillir la semence, soit par leurs propres mains, soit entre eux, ou qui l’ont répandue entre les cuisses" (qui vel propriis manibus vel invicem inter se egerunt semen, vel etiam inter femora profuderunt).

1054 : Schisme d'orient

Le 14 juillet 1054, le pape Léon IX est excommunié par Michel Cerularius patriarche de Constantinople qui est lui-même excommunié par le légat du Pape. La chrétienté se scinde entre catholiques et orthodoxes. La crise couvait depuis de nombreuses années. Parmi le reproches que les orthodoxes firent à l'église de Rome, certains font sourire : par exemple, utiliser du pain sans levain pour l'Eucharistie, ou se raser la barbe...

  • 1204 La 4ème croisade met à sac la ville de Constantinople, dans une surenchère de violences et d'atrocités.
  • 1215 Concile de Latran (Latran IV) : Première apparition de la charge de "curé" affecté à une paroisse (du latin "cura animarum"). Le mariage religieux avec publication des bans devient obligatoire. Impose aux juifs et aux musulmans le port d'un insigne distinctif. Condamne les Vaudois et les Albigeois (Cathares)
  • Honoré III : (né vers 1160), (1216-1227). Lancement et échec de la 5ème croisade
  • Grégoire IX : né en 1170, (1227-1241). Excommunie l'empereur Frédéric II pour l'obliger à partir en croisade. Création officielle de l'Inquisition (1231). Condamne le Talmud comme étant "rempli de toutes sortes de vilainies et de blasphèmes contre la doctrine Chrétienne."
  • Célestin IV : (d.n.i.), (oct-nov 1241) Pape pendant 17 jours. (on dit qu'il était vieux et malade au moment de son élection)
  • Innocent IV : né entre 1180 et 1190, (1243-1254) autorise l'inquisition à pratiquer la torture. Excommunie l'empereur Frédéric II. Lancement (et échec pitoyable) de la 7ème croisade
  • Alexandre IV : né vers 1199, (1254-1261). Responsable de l'instauration de l'inquisition en France. Autorise officiellement les dominicains à assister aux séances de "questions" de l'inquisition.
  • Urbain IV : né en 1195, (1261-1264) Son élection fut laborieuse, il ne restait que 8 cardinaux électeurs et il leur fallut 3 mois pour prendre une décision.
  • Clément IV : né près de Nîmes un 23 novembre à la fin du XIIe siècle (mais on ne sait pas l'année), (1265-1268), marié deux filles. Ancien militaire et secrétaire de Louis IX (St Louis) Lancement (et échec) de la 8ème croisade.
  • pas de titulaire du poste entre nov-1268 et sept 1271
  • en 1271, à Viterbe, dans le Latium, las de délibérations aussi interminables que stériles, les habitants décidèrent de placer les cardinaux électeurs au pain sec et à l'eau - et sous clé ("cum clave", auquel on doit "conclave"). L'élu, Grégoire X, érigea aussitôt cet enfermement en principe.

1534 : naissance de l'église Anglicane.

Click pour agrandir

  • Grégoire XIII : (Ugo Boncompagni) né en 1502, (1572-1585) Un fils illégitime - Il a laissé son nom au calendrier dit grégorien, en décidant que le lendemain du 4 octobre 1582 serait le 15 octobre ! Proclame une bulle en 1581 à propos des juifs dans laquelle il déclare : "Mus par une intense haine des membres du Christ, ils continuent à concevoir des crimes horribles contre la religion chrétienne avec une audace qui grandit à chaque jour qui passe." Le premier castrat entre en 1582 dans les effectifs du chœur de la chapelle Sixtine, c'est-à-dire la chapelle privée du pape.
    • Le 24 août 1572. Nuit de la Saint-Barthélemy : Massacre de 20 000 protestants, hommes, femmes et enfants, en une seule nuit sur ordre direct de ce pape (il organisa même des festivités pour célébrer le massacre) que les catholiques continuent d'honorer (tombe pharaonique à Saint-Pierre de Rome...)
  • Sixte V : (Felice Peretti) né en 1520, (1585-1590) - Sixte V (ou Sixte-Quint) ancien cordelier, et ancien inquisiteur à Venise (remarqué pour sa cruauté) assistait joyeusement aux exécutions en se faisant porter à manger car "ces actes de justice lui donnaient de l'appétit". Après l'exécution d'une sentence il dit : " Dieu soit béni pour le grand appétit avec lequel j'ai mangé ". Complètement refoulé le début de son règne est une attaque en règle contre l'avortement, la prostitution, l'adultère et la sodomie... Il félicite en public le meurtrier d'Henri III (le moine dominicain Jacques Clément) et envisage de le faire canoniser ! Sixte-Quint, déclara en 1587, par sa lettre du 25 juin à son nonce en Espagne, qu’il fallait démarier tous ceux qui n’avaient pas de testicules. A l'annonce de sa mort, les romains firent la fête et déboulonnèrent sa statue.
  • Urbain VII : né en 1521, (1590) Semblait animé de bonnes intention amis succomba à la malaria 9 jours après son élection. Précurseur du lobby antitabac il menaçait d'excommunication "quiconque prendrait du tabac sur le parvis ou à l'intérieur d'une église, que ce soit en le mâchant, en le fumant avec une pipe ou en l'aspirant sous forme de poudre à travers le nez"
  • Grégoire XIV : né en 1535, (1590-1591) Excommunia Henri IV
  • Innocent IX : né en 1519, (oct-nov 1591) Prend froid on voulant effectuer le "pèlerinage des 7 églises", se soigne mal et décède après 2 mois de pontificat.
  • Clément VIII : (Ippolito Aldobrandini) né en 1536, (1592-1605) Responsable de l'exécution sur le bûcher de Giordano Bruno en 1600 (lequel avait été auparavant excommunié de l'église luthérienne), s'oppose au projet de mariage entre Henri IV et Gabrielle d'Estrées, autorise la consommation du café. Autorise la pratique permettant d'obtenir des castrats afin de créer "des voix angéliques pour honorer la gloire divine."
  • Léon XI : né en 1635, (1605) Il s'enrhume en prenant possession de ses appartements, se soigne mal et décède après 27 jours de pontificat.
  • Paul V : né en 1552, (1605-1621) Condamna les découvertes de Copernic. Responsable de l'exécution sur le bûcher (après avoir eu la langue coupée) de Lucilio Vanini (philosophe, naturaliste et libertin très en avance sur son temps) en 1619
  • Grégoire XV : né en 1554, (1621-1623) Elu par acclamations, il modifiera les modalités du conclave (vote à bulletins secrets).
  • Urbain VIII : né en 1568, (1623-1644) En 1633 pour avoir douté de la théorie géocentrique de Ptolémée, Galileo Galilei est forcé à se rétracter.
    • L'Église catholique sera très lente à admettre le fait que la Terre tourne bien autour du soleil. Jusqu'en 1757, la Congrégation de l'Index interdira la parution d'ouvrages "traitant du mouvement de la terre". Il nommera tous ses neveux cardinaux. Ce pape interdira l'usage du tabac.(1642) Par contre en 1639, il interdit la mise en esclavage des populations indigènes du Brésil, du Paraguay et des Caraïbes.

  • Quand un morceau de musique plaisait bien au pape Urbain VIII, celui-ci en interdisait toute copie voulant s'en réserver l'exclusivité, un certain nombre de chef d'œuvres furent ainsi perdus à jamais, et le "miséréré" d'Allegri aurait connu le même sort si Mozart ne l'avait pas restitué de mémoire.

1870 : Disparition de facto des Etats Pontificaux

  • Léon XIII : (Vincenzo Pecci) né en 1810, (1878-1903) Après le cauchemar du pape précédent, celui ne pouvait qu'être mieux. Parfois surnommé le pape des ouvriers, (pour sa condamnation du capitalisme) ce qui ne l'empêcha pas de condamner aussi le socialisme... Organisa le rapprochement des catholiques français avec la république (au grand dam du clergé vendéen qui se mit à prier... pour la conversion du Pape !) A sa mort, les caisses du Vatican sont vides...

  • Pie X : (Giuseppe Sarto) né en 1835, (1903-1914) De nouveau un pape hyper réac ! Désapprouva la loi de séparation de l'église et de l'état en France (encycliques Vehementer nos). Condamna le "modernisme". Affirme le caractère historique des faits relatés par la Genèse ! Béatifie Jeanne d'Arc à la demande du clergé français et pour embêter les laïques. Choqua les américains en refusant de recevoir le président Théodore Roosevelt (parce qu'il était protestant)

  • Benoît XV : (Giacomo della Chiesa) né en 1854, (1914-1922) Le pape de la guerre de 14-18. Ouvertement pro-Allemand (même si ce derniers pensaient qu'il n'en faisait pas assez). Surnommé "le pape boche" par Georges Clemenceau et Pilate XV par la presse française. Canonise Jeanne d'Arc uniquement pour satisfaire le clergé français... qui trouvait que la béatification ce n'était pas encore assez. A sa mort, les caisses du Vatican sont de nouveau vides...
  • Pie XI : (Achille Ratti) né en 1857, 1922-1939) Alpiniste et amateur de voiture de courses, il approuvera la montée des régimes totalitaires en Europe. Création de la cité du Vatican (11 février 1929) comme état indépendant suite à la signature des accords de Latran entre le pape et Mussolini. Ce dernier est qualifié par le pape d'homme de la providence ! En 1931 : naissance de Radio-Vatican. En 1933 Pie XI demande au cardinal Pacelli (le futur Pie XII) d'entamer des négociations avec le Reich Nazi, un concordat est signé au terme duquel Hitler déclarera : "La conclusion du concordat me paraît apporter la garantie suffisante que les citoyens du Reich de confession catholique se mettront dorénavant sans réserve au service du nouvel Etat national-socialiste." Communiqué de presse du 10 juillet 1933. Pie XI en vieillissant modifiera son point de vue, En mai 1938, il disparaît du Vatican afin de ne pas être présent lors de la visite d'Hitler à Rome. Il demandera aux universités catholiques de prendre position contre l'antisémitisme. Et surtout : convoqua pour le 11 février 1939 tous les évêques d'Italie afin de prononcer un discours dénonçant les persécutions raciales perpétrés par les nazis... mais le pape mourut dans la nuit du 10 février (officiellement de mort naturelle). Le contenu du discours ne fut rendu public qu'en 1959 par Jean XXIII

1929 : Création de la Cité du Vatican

  • Pie XII : (Eugenio Pacelli) né en 1876, (1939-1958) Ancien nonce apostolique en Allemagne pendant la monté du nazisme, signa à ce titre en 1933 le concordat entre l'Eglise et le régime nazi. Déclara ignorer le sort des juifs pendant cette période, même après avoir été informé. (Deux juifs hongrois évadés du camp d'Auschwitz, R. Vraba et A. Bestic) font parvenir au Vatican, via le Nonce apostolique de Slovaquie, un rapport détaillé sur la situation dans le camp, le rapport sera enterré. Lorsque les juifs de Rome sont raflés en plein ghetto, le 16 octobre 1943, le pape se refuse à protester publiquement, (et ce ne sont là que quelques exemples). Une note du Foreign office britannique au sujet de ses relations avec les dirigeants fascistes croates décrit Pie XII comme "le plus grand couard de l'époque". A la libération protesta auprès des autorités militaires américaines de la présence de soldats de couleurs au Vatican. Condamne les prêtres-ouvriers. Dans un genre plus insolite, fut aussi le seul pape à voir des soucoupes volantes. (En 1950, il voit le soleil "danser" plusieurs fois dans le ciel depuis les jardins du Vatican puis, lors de la grande vague d'OVNIs de 1954, il observe 2 apparitions divines "semblables à celles de Fatima"). Mort en 1958 des conséquences d'une crise de hoquet.

    Click pour agrandir
    Pie XII et Mussolini

  • Jean XXIII : (Angelo Giuseppe Roncalli) né en 1881, (1958-1963) Très populaire en raison de son allure bonhomme et en contraste avec son prédécesseur. Son corps momifié est exposé dans la basilique Saint-Pierre.

    • 1962 Début du concile Vatican II qui va tenter de "mettre à jour" l'église catholique
    • Amusa la galerie quand Luis Buñuel, reçut la palme d'or à Cannes en 1961 pour son film "scandale", Viridiana. Le Vatican se crût obligé de se fendre d'un communiqué dans lequel il qualifiait le film d'impie et blasphématoire.

    • en 1961 paraît la dernière édition de l'index (Index Additus Librorum Prohibitorum), qui cite comme auteurs dont l'ensemble de l'œuvre est interdite de lecture aux catholiques, entre autres : Jean-Paul Sartre, Alberto Moravia et André Gide. Par contre "Mein Kampf" d'Adolf Hitler n'a jamais figuré dans l'index...)

  • Paul VI : (Giovanni Battista Montini) né en 1897, (1963-1978) - Inaugura la mode des voyages pontificaux. Il procéda en 1966 à l'abrogation officielle de l'index. Resté célèbre pour ses formules creuses, ainsi le jour de Noël 1970, il déclara "Noël nous oriente vers une plénitude qui ne faillira pas". Formule qui trouva le moyen de faire la une du Figaro !
    • 1970 Début du schisme "Lefebvre" évêque français traditionaliste proche de l'extrême droite et opposé aux décisions du concile Vatican II - Le schisme sera consommé en 1979 quand Lefebvre ordonnera des évêques
  • Jean-Paul 1er : (Albino Luciani) né en 1912, (août-sept 1978) Le pape au sourire... Décéda rapidement et subrepticement après 33 jours de règne et après une violente dispute avec son secrétaire d'état...


    si, si, un machin long comme ça !
     

  • Jean-Paul II : (Karol Wojtyla) né en 1920, (1978-2005) Premier pape non italien depuis Adrien VI en 1522, son élection fut une énorme surprise, qu'un évêque polonais puisse être élu alors qu'on connaît le poids énorme de la curie romaine et du collège des cardinaux italiens qui ne manquait pourtant pas de candidats constitua une énorme surprise ! Sans qu'on puisse le prouver on parle de la main de la C.I.A. américaine qui en le faisant élire (par l'intermédiaire du cardinal de Philadelphie John Krol) aurait cherché à accélérer la chute du bloc communiste, notamment en déstabilisant la Pologne (c'est ce qu'on appelle la théorie des dominos). Très critiqué notamment sur son obsession moraliste en matière de sexualité... mais peut-on demander à un pape d'être autre chose qu'un pape ? Adepte de l'auto-masochisme il se flagellait avec sa ceinture avant de trouver le sommeil. Fut recalé au prix Nobel de la Paix en 2003. Anticommuniste acharné (normal pour un pape), il fut très gentil avec les dictateurs de l'autre bord, notamment Pinochet qu'il alla voir et avec lequel il vint saluer la foule au balcon. 6 ans après sa mort, le monde semble de façon incompréhensible avoir oublié tout ce qu'on pouvait lui reprocher de son vivant

     

  • Benoît XVI : né en 1927. (élu pape en 2005, démissionne en 2013). Aussitôt surnommé le Pape à réaction, pour beaucoup il restera le Panzercardinal Joseph Ratzinger. .
    • qualifié de "Berger Allemand" par la presse de gauche italienne ! ...et de "BEN SIXTEEN" au Québec ! ...et de "Papa Ratzi" par les marchands de souvenirs de Rome... et de XIII et III par d'autres encore !

  • Citations
    • "il est tout aussi important de préserver l'humanité des comportements homosexuels ou transsexuels que de sauver la forêt tropicale" (22/12/2008).
    • "Plus que la pilule la machine à laver a affranchi la femme" (8 mars 2009). Ce n'est pas Benoît qui a écrit ça mais l'éditorialiste de l'Observatore Romano.
  • Après pratiquement 8 ans de pontificat, le bilan est accablant : il faut remonter à Pie XII pour trouver aussi rétrograde et aussi suffisant.
  • François : (Jorge Maria Bergoglio, né en 1936). Elu pape le 13 mars 2013. Argentin et jésuite. Bien qu'étant le premier pape à porter ce prénom, le Vatican a tenu à préciser qu'il serait le Pape François et non François 1er.

ANNEXE I

  • Les titres papaux officiels

† † †
Primat d'Italie
Évêque de Rome
Patriarche d'Occident
Vicaire de Jésus-Christ
Serviteur des Serviteurs de Dieu
Successeur du Prince des Apôtres
Pontife Suprême de l'Église Universelle
Souverain de l'État de la Ville du Vatican
Archevêque Métropolitain de la Province romaine
... nom de Dieu !!

L'appellation "Patriarche d'Occident" a été abandonnée le 22 mars 2006, mais toutes les autres restent valables !


Papes d'Alexandrie

  • Liste des 117 papes d'Alexandrie ici
    • Le dernier titulaire du siège était Shenouda III (né en 1923, pape de 1971 à 2012). Tawadros II lui a succédé en 2012

      C'est de façon abusive que l'on nomme parfois "pape", le dirigeant suprême de l'église arménienne qui porte en fait le titre de Catholicos


Papesses diverses : voir cette page


Papes scissionnistes contemporains : voir cette page


Attributs et divers

  • Bulle : Décret papal infaillible ! Donc si c'est infaillible comment deux bulles peuvent bien dire le contraire l'une de l'autre ? En voilà un sujet de théologie.
  • Camerlingue : Cardinal assurant l'intérim entre la mort d'un pape et la désignation de son successeur. Il est d'usage, au Vatican, lors de la mort du pape, que le cardinal camerlingue le frappe trois fois au front pour s'assurer de sa mort.
  • Chaise percée
    • "Habet duos testiculos et bene pendentes ! "
      • C'est ce que devait déclarer un diacre après l'élection du St Père. L'église échaudée par l'épisode de la papesse et ne souhaitant pas qu'elle se renouvelle, entreprit de faire vérifier la masculinité des papes. Le rite perdura jusqu'au 17e siècle. La position officielle de l'église moderne est de dire que ce rite n'exista jamais... air connu.
  • Coïncidences :
    • en 1981 : Le prince Charles s'est marié, Liverpool a été champion d'Europe de football, le Pape est décédé
    • en 2005 : Le prince Charles s'est marié, Liverpool a été champion d'Europe de football, le Pape est décédé
    • Si le prince veut se remarier une troisième fois et que Liverpool est en finale de la coupe des champions, merci d'en avertir le Pape !
  • Concile : Assemblée de théologiens, d'évêques et de cardinaux destinés à fixer les règles de la doctrine ou à prendre des décisions de premier ordre.
  • Conclave : Réunion de cardinaux à huis clos chargé d'élire un nouveau pape. Coupés du monde ils font connaître le résultat de leur vote en envoyant une fumée dans une cheminée. Si elle est blanche un nouveau pape est élu, si elle est noire, l'élection n'a pas donné de résultat... et si elle est grise on se perd en supputations.


    et si elle est verte, le nouveau pape s'appelle Chlorophylle 1er,

  • Consubstantialité : L'un des thèmes du concile de Nicée en 325. Signifie que Dieu le Père et Dieu le fils sont de la même substance divine, le fils n'est donc pas la créature de Dieu, mais Dieu lui même ! En 381, le concile de Constantinople, ajoutera le Saint-Esprit aux deux précédents. Tout le monde suit ?
  • Ganymède : Utilisé pour qualifier les amants des papes (Ganymède était l'amant de Zeus)
  • Papabile (prononcez Papabilé) : en latin "Summi Pontificatus dignus", postulant au poste de pape.
  • Papamobile : Automobile blindée servant au déplacement des papes, autrefois ils se déplaçaient à dos de mulet, c'est ce qu'on nomme le progrès...


     

  • Papolâtrie : Adoration excessive, niaise et sans nuances du personnage du Pape.
  • Prophétie de Malachie: Liste de devises apocryphes attribuées à l’évêque d’Irlande, Malachie (1094-1148) mais publiées en 1595. Elles contiennent les devises des 111 successeurs de Célestin II (mort en 1144) Dans cette liste Jean-Paul II a le numéro 110. Son successeur sera donc le dernier pape, car le suivant qui prendra le nom de Pierre II n’accédera pas au trône pour cause de fin du monde... bien évidemment on fait avec Malachie comme avec Nostradamus (on ne peut rien prévoir et on justifie tout ce qu’on veut après !)
  • Repas : le protocole du Vatican veut que le Pape prenne ses repas tout seul.
  • Sédévacantisme (de l'expression latine sede vacante) doctrine expliquant que les derniers papes étant des usurpateurs, le siège officiel du Vatican reste vacant... Cela permet à quelques personnages de s'autoproclamer pape à la place du pape, mais sans en avoir l'audience...
  • Ultramontain au sens initial, désignait celui qui était favorable à l'exercice du pouvoir sans contrôle des papes.

LES PAPES DANS LES ŒUVRES DE FICTIONS

  • Amen I et Amen II respectivement dans "L’héritage de Saint Leibowitz, Amen I", et Amen II, de Walter M. Miller, Denoël, Présence du futur n°596 et n°597.

  • Benoît XV (pape d'Avignon - 1437-1470), et Benoît XVI - (1470-1499) dans L'Anneau du pêcheur de Jean Raspail (1994) et Le Porteur de lumière de Gérard Bavoux (1996)

    • Raspail fut convoqué par le premier ministre de l'époque (Balladur) qui se demandait pourquoi certains ecclésiastiques semblaient préoccupés par cette publication...
  • Célestin VI : C'est le Cardinal Melville qui est élu pape dans le film de Nanni Moretti, Habemus Papam (2011, incarné par Michel Piccoli)

  1. Cyril 1er : dans Les souliers de St Pierre, film de Michael Anderson (1968) avec Anthony Quinn dans le rôle du pape, d'après un roman de Moriss West (1963) - (tout cela est considéré comme assez mauvais...)
    Francesco 1er : dans le roman "Sur la route de Gandolfo", roman britannique de Robert Ludlum (1975, Robert Laffont)
    Françis (déclinaison anglaise de Francesco !) dans le roman de l'américain Walter F. Murphy paru en 1979. Il avait donc imaginé que le premier pape issu du continent américain prendrait le nom de Francesco (François) !
  2. Geziale : Papesse et "Grande Prêtresse de l'Ere du Verseau" dans le film "la Papesse" de Mario Mercier (1975)
  3. Gregoire XVII : héros d'un autre livre de Moriss West, (Les bouffons de Dieu - 1981) le pape doit annoncer la fin du monde mais la curie le force à démissionner... au moins le sujet est original !
  4. Gregoire XVII : dans la bande dessinée "New-Messiah.com - 2 - Grégoire XVII de Redondo et Verelst (2008)
  5. Hadrien VII : Un pape anglais, dans le roman éponyme du Baron Corvo (1860-1913) paru en 1904
  6. Hieronymus 1er : dans le film Bloody Mallory de Julien Magnat (2002)
  7. Hyacinthe 1er : dans 3 romans de Gérard Bessière illustré par Piem (Le pape a disparu - 1972. Le pape reparaît - 1973. Le pape meurt à Jérusalem - 1989) pas si mal...
  8. Jean XXIV : bénédictin, successeur de Libere 1er "né à Dublin à l’époque de son prédécesseur Liber", déménage à Zagarolo à 30 km de Rome, bourg "proverbial pour sa médiocrité". Dans "Rome sans Pape" de Guido Morselli (1912-1973) (écrit en 1966 mais publié en 1974)
  9. Jean XXIV dans Le Triangle secret, Bande dessinée de Didier Convard. (Glénat - 2000)
    Jean XXIV dans "un Pape suisse" de Jacques Neirynck (1994 - Editions Pocket)
  10. Jean-Clément Ier : Dans Meurtre au Vatican de Marcello Aliprandi (1982) avec Terence Stamp dans le rôle du pape, empoisonné quelques jours après son élection. (en fait une paraphrase sur la version criminelle du décès de Jean-Paul 1er) Film non sortie en salle en France.
    Jean-Paul 1er : Empoisonné après 33 jours de pontificat comme peut-être le vrai, dans le Parrain 3 de Francis Ford Coppola (la seule différence est dans le nom d'évêque, Monseigneur Lamberto dans le film, Albino Luccini dans la réalité.
  11. Jean-Paul II : dans son propre rôle chez Marvel Comic

  12. Jean-Paul V : dans Rama II, roman d’Arthur C. Clarke et Gentry Lee.
  13. Jean-Paul VII : dans Les illuminés, roman de G.J. Arnaud. (Fleuve Noir 1997)
  14. Khomèfre 1er : Paponyme forgé par Germain Clavien dans son conte : "Le Mulot" - 1988 (paponyme valise à partir de Kkomeny et de Lefebvre)
    Leslie XII : papesse en 6666, dans la bande dessinée 6666 de Froideval et Tacito (Glénat - 2004)
  15. Liber 1er : Successeur de Paul VI dans "Rome sans Pape" de Guido Morselli (1912-1973) (écrit en 1966 mais publié en 1974) -- étonnant que ce soit Liber 1er et non Liber II (il y a déjà eu un pape Libère au 4ème siècle.
  16. Lin VI et Lin VII : dans "L’héritage de Saint Leibowitz, Amen I", de Walter M. Miller, Denoël, Présence du futur n°596
  17. Luc Ier : dans "Anges et démons" roman de Dan Brown.
  18. La Papesse Ludovique : dans Sky Doll, Bande dessinée de Barbara Canepa et Alessandro Barbucci : "Sur la planète Papathéa, la papesse vient de déclarer que ce n'est plus pécher que de faire l'amour avec une poupée Sky Doll"
  19. Nicolas VI dans L'icône sans nom, roman de Gordon Thomas, journaliste d'investigation britannique (1997)
    Paul VII dans La soutane rouge de Roger Peyrefitte (Mercure de France, 1983)
  20. Paul IX, dans 32 décembre (2003), bande dessinée d’Enki Bilal parue aux Humanoïdes Associés.
  21. Paul-Antoine I et Paul-Antoine II dans La soutane rouge de Roger Peyrefitte (Mercure de France, 1983)
  22. Pie XIII dans le roman "La papesse du diable" de Jehan Sylvius et Pierre de Ruynes (1931, réédité par Losfield en 1966) Sous ces pseudonymes se cacheraient Ernest de Gengenbach et Robert Desnos.
  23. Pie XIII dans la bande dessinée de Mandrika et Gotlib "réforme au Vatican" (compilée dans l'album "Clopinettes", ed Dargaud, 1974), l'histoire d'un pape qui devient hippie "Hippie Pie pourra !"
    Pie XVI : dans "Anges et démons" roman de Dan Brown
  24. Pie-Innocent 1er dans "Le dernier pape" roman de Jerry Marcus (1997)
  25. Pierre II : dans "Anges et démons" roman de Dan Brown (2009)
  26. Sixte VII dans la nouvelle "Bonnes nouvelles du Vatican" de Robert Silverberg (trouvable en Livre de Poche dans le recueil Histoires divines - 1982) C'est un pape robot métallique qui se déplace sur chenillettes et qui possède des réacteurs de lévitation. Il s'agit du premier pape entièrement réparable.
    Teilhard 1er dans la Chute d’Hypérion, roman de Dan Simmons (R. Laffont 1992)
    Thomas 1er dans Vatican 2035 de Pietro de Paoli, roman de religion-fiction (Plon 2035). Il y est également question de Jean XXIV, Pie XIII, Sylvestre III et Thomas II.
  27. Urbain IX :
    • dans Urbain IX roman de Bruce Marshall (Le Seuil 1974)
    • dans Monsignore, roman de Jack-Alain Léger (R. Laffont 1976) "Urbain IX fit ajouter au Vatican l’aile qui porte son nom pour y loger son harem”, dirent ces mauvaises langues de Romains..."
  28. Urbain X : dans Candide de Voltaire
  29. Urbain XVI dans la Chute d’Hypérion, roman de Dan Simmons (R. Laffont 1992)

Spécial Cinéma

Cyril 1er
Les souliers de St Pierre
Michael Anderson, 1968
 avec Anthony Quinn
Jean-Clément Ier
 Meurtre au Vatican
Marcello Aliprandi,1982
 avec Terence Stamp
Jean-Paul 1er
 (Monseigneur Lamberto)
Le parrain II
 Francis Ford Coppola, 1990
Hieronymus 1er
Bloody Mallory
Julien Magnat, 2002
avec Laurent Spielvogel
Célestin VI
Habemus Papam
 Nanni Moretti, 2011
 avec Michel Piccoli)

Note : Le film Ange ou démons (Ron Howard, 2009 avec Tom Hanks) adapté du roman de Dan Brown ne nous montre aucun pape !


CITATIONS

  • Ce n'est certes pas Pie XIII qui me contredira ! Nikita Mandrika, une des expressions du concombre masqué

  • Il n'y a que les clowns qui ne sont jamais ridicules. Et il sera toujours moins ridicule de se mettre un nez rouge que de s'habiller comme le pape ou comme un juge. Jean Yanne
  • Il ne faut pas confondre le Saint-Siège et le cul du Pape ! Léo Campion
  • La pipe au papa du pape Pie pue. Jacques Prévert
  • Le pape est mort, un nouveau pape est appelé à régner !
    • Araignée ! ... Quel drôle de nom pour un pape ? Pourquoi pas libellule ou papillon ? Roger Pierre et Jean-Marc Thibault

  • Le pape ne croit pas en Dieu ! Vous avez déjà vu un prestidigitateur qui croit à la magie, vous ? Coluche
  • Pour le pape, le plus dur c'est de ne pas avoir d'homologue avec qui causer boulot. Jean Yanne

En vrac

  • Berceau du Pape : sexe de la femme
  • Château Pape Clément : grand cru classé de Graves (Bordeaux). Le vignoble d'où est originaire ce vin à Pessac était la propriété de Clément V avant qu'il ne soit élu pape...

  • Châteauneuf du Pape (Côte du Rhône, donc vin d'Avignon, ex citée papale)
  • Clémence : la femme cachée du pape. On ne la voit jamais mais on la cite souvent : le pape et sa grande Clémence...
  • Couilles du Pape : Nom traditionnel de la figue de Provence cultivée dans la région d'Avignon, confite à l'ancienne, son cœur est fourré d'un mélange de pâte de noix et d'amandes concassées, grillées, auquel sont incorporées des écorces d'oranges confites avec un zeste de rhum. Miam, miam !

    • Nom également donné à un fromage italien.
    • expression d'inefficacité typique ou de gratuité (Wallonie et Bxl): "Travailler pour les couilles du pape", pour pas de résultat ou pour peau de balle.
  • Dormir comme un Pape
  • Heureux comme un Pape
  • Les Noces du pape (pièce d'Edward Bond 1962) pas grand chose à voir avec le sujet mais avouez que le titre est joli !
  • Les prochains papes viendront d'Afrique. (Des papes, des papes !... Oui mais de Tanzanie!...)
  • Masser son pape : se masturber (pour un homme)
  • Même un pape en bicyclette peut avoir mal à la quéquette (proverbe du Vatican)
  • Mener le pape à Rome : expression idiomatique d'origine incertaine, ici Rome est le sexe féminin, et donc le pape...
  • Monnaie du Pape : ce sont des fleurs (Lunaria annua) appelées aussi herbe aux écus ou satin blanc

  • Pape Ôté : spectacle de strip-tease masculin interdit par la préfecture de police en 1979. Cela avait lieu dans un théâtre érotique parisien aujourd'hui disparu et qui une fois par semaine donnait un spectacle Gay, le show en question montrait simplement des jeunes hommes habillés en dignitaires ecclésiastiques qui se déshabillaient en musique ("Jésus que ta joie demeure" de J. S. Bach)
  • Papelard : Bulle, encyclique ou autre texte pontifical.
  • Papeterie : Bureaucratie du Vatican.
  • Papillon : Fils de pape (la liste ci-dessus fournit un certain nombre de papillons.) Certains papillons ont été papes à leur tour
  • Papou : Pape black
  • Papouille : Bisou pontifical.
    Papus interruptus : Pape qui démisionne
  • Téléphoner au pape : Lu je ne sais plus où pour synonyme de déféquer..

Homonymes

  • Pape Carpentier : en fait le nom complet est Marie Pape-Carpentier (1815-1878) elle fut la véritable fondatrice de l’école maternelle (et son nom a été donné à beaucoup d'écoles maternelles)
  • Pape Diouf, née en 1951 au Tchad (mais de nationalité sénégalaise), président de l'équipe de foot de Marseille de 2004 à 2009
  • Rillieux-la-Pape (69140) Ville de la banlieue lyonnaise (28 000 habitants)
  • La pape est une sorte de panade. Pape au riz : riz au lait sucré, dessert du pauvre autrefois à Bruxelles.

Devinettes

  • Comment on appelle un polonais avec un chapeau à 10 000 euros ?
    • Un pape !
  • "Pacelli, Roncalli, Montini, Barilla", trouvez l'intrus.
    • Réponse ici 

Ne convient pas

  • André XXIII, nommé archevêque de Paris, le 11 février 2005 en remplacement du cardinal Lustiger qui se sentait un peu vieux. (fils naturel de Jean XXIII ?)
  • Carbone XIV
  • Georges-Pont-Pie XII ("J’ai essayé, on peut" San-Antonio, Fleuve Noir, 1973)
  • Jabito 1er
  • Papaguéno et Papaguéna (dans la flûte enchantée de Mozart)

Blabla

  • Un cuistre nous écrit ceci : "Le dogme de l’immaculée conception est souvent confondu (cf Lafargue) avec celui de la naissance virginale de Jésus (qui est tout simplement le dogme de l'Incarnation) et certains pensent que Marie elle-même serait née aussi d’une naissance virginale. Or il ne s’agit en rien de tout cela. Le dogme, promulgué en 1854 par le pape Pie IX concerne la naissance de Marie, et non celle du Christ et il affirme que tout en ayant été conçue naturellement d’un homme et d’une femme, Marie n’a pas hérité du péché originel, comme c’est le cas pour tous les humains qui viennent au monde."
    • Ce que j'aime dans cette précision (d'une importance fondamentale, vous en conviendrez), c'est le "certains pensent..." Chacun ses sujets de réflexions...
    • autrement dit plus c'est compliqué, plus c'est clair... quoiqu'il y a dans ce charabia tout le dégoût qu'ont les cléricaux pour les fonctions sexuelles (mêmes quand celles-ci sont simplement limitées à leurs rôles de reproduction). Et puis à la limite tout le monde s'en fiche, Pie IX à inventé un dogme à la noix (comme tous les dogmes)... point final.


Copyright : Les "spécialistes auront remarqué l'étrange similitude entre cette liste, et celle existant sur le site d'Echolaliste. Il se trouve que justement la liste d'echolaliste c'est moi qui l'est écrite, enrichie et maintenue à 99 %. J'ai donc souhaité la rapatrier chez moi !